FEMME A ABATTRE!

Il n'a manqué que la poix et les plumes pour parfaire le lynchage en règle dirigé contre moi lors du conseil municipal du 24 octobre 2008.
Monsieur Ravenet m'assène qu'il ne suffit pas de « paraître intelligent », que je ne suis pas le « centre du monde » et n'y tenant plus, madame Krol me propose même de déménager! Le message est clair: tais-toi ou fais tes valises! Pas très sérieux quand on connait la baisse de la population à Montbard! Par ailleurs, je n'ai nul état d'âme à ne pas être le nombril préféré de monsieur Ravenet, j'essaye juste de faire entendre ma voix d'élue en prenant part activement aux délibérations ce qui constitue le droit essentiel de toute opposition.
Ainsi, j'ai souhaité m'abstenir pour deux raisons sur la proposition de dénommer la place de l'Hôtel de Ville, place Jacques Garcia.
- La première est que c'est un lieu qui doit demeurer au dessus des personnes quels qu'aient été leurs mérites. Les hommes passent, les institutions demeurent. Ce lieu appartient à tous les Montbardois: c'est à eux de décider. C'est pourquoi j'ai proposé l'organisation d'une consultation locale.
- La deuxième raison est que ce choix manque totalement de modernité. Monsieur Garcia doit avoir un lieu ou bâtiment à son nom en reconnaissance de toutes ces années passées dans divers mandats. Il a incarné une certaine modernité, est lié à la création du quartier des Bordes, du nouveau quartier Voltaire, du CAT, de la médiathèque, du cinéma...
Je pense qu'il aurait fallu réfléchir à donner son nom à une de ses réalisations emblématiques pour lui rendre l'hommage qu'il mérite.

Concernant l'analyse financière de la ville, il faut attendre pour en dire plus car un devoir de réserve empêche toute communication de chiffres. Aucune réunion de la commission finances.

Cliquez ci-dessous pour prendre connaissance de mes questions diverses. Enfin, si cela vous intéresse car figurez-vous que la Maire les considère avec mépris. Il est vrai que lorsqu'elle était conseillère de l'opposition et demandait si « un accès pour les toilettes était accessible aux plaisanciers de la Marina » (CM du 30 juin 2005), j'ai quelques scrupules à m'interroger sur le colis des Anciens ou la féminisation des noms de fonction.
Questions diverses
Réagir

suite